SolaireWatt partout en France
  Titre pour en savoir plus  
 

Actualités

 
 
Tarifs Q4 2016

Ci-joint les tarifs de vente de l’électricité photovoltaïque pour la période du 1 octobre 2016 au 31 décembre 2016: mise à jour le 9 novembre 2016

0-9 kWc = 23.93 cts€/kWh (26,17 cts€/kWh le trimestre précédent)
  • Intégration simplifiée au bâti :
  • 0-36 kW = 12.47 cts€/kWh ou 14,70* cts€/kWh    (13,95 cts€/kWh le trimestre précédent)
  • 36-100 kW = 11.89 cts€/kWh ou 13,96* cts€/kWh (13,25 cts€/kWh le trimestre précédent)

(*) en attente de confirmation suite à l'annonce de ségolène Royal pour une hausse du tarif T4 dès le premier juillet 2015


 
 
Productible photovoltaïque - DECEMBRE 2016
http://www.photovoltaique.info/Carte-interactive-de-productible,334.html

 
 
SOLAIREWATT s'engage à vos côtés
SOLAIREWATT partenaire de PV CYCLE France en devenant POINT DE COLLECTE agréé pour le stockage des panneaux photovoltaïques en vue de leur recyclage.

 
 
Nos clients nous recommandent ...
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site QualitEnR des installateurs RGE (Reconnus Garants de l'Environnement) :
http://www.qualit-enr.org/solairewatt/commentaires

 
 
Loi de finances 2017, quels changements pour les EnR ?

Le 20 décembre dernier, le projet de Loi de finances pour 2017 a été définitivement adopté par l'Assemblée nationale. Quels changements pour lesénergies renouvelables ? Détails…

Après deux mois d'échanges et plusieurs allers et retours au sein du Parlement entre l'Assemblée et le Sénat, le projet de Loi de finances pour 2017 a finalement été définitivement adopté le 20 décembre 2016 avec un maintien des principales dispositions mises en place pour accompagner la rénovation énergetique et le développement des énergies renouvelables, notamment le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). À noter également : une augmentation des crédits affectés à la mission « Ecologie, développement et mobilités durables » avec 9,6 milliards d'euros en 2017 contre 8,9 en 2016.

 

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le CITE - mis en place en 2014 et faisant suite au crédit d’impôt développement durable (CIDD) - est prorogé jusqu’au 31 décembre 2017, toujours à hauteur de 30% du montant de l’équipement dans le cadre de travaux de rénovation énergétique effectués dans un logement principal achevé depuis plus de deux ans à la date de début d'exécution des travaux.

En termes de nouveauté, une bonne nouvelle pour les particuliers : la suppression de la condition de ressources pour bénéficier du cumul du CITE et de l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) sera bien appliquée de façon rétroactive à compter du 1er mars 2016, confirmant ainsi l'annonce faite par le Gouvernement au printemps dernier. Rappelons que cet ancien critère limitait le bénéfice cumulé de ces deux dispositifs aux personnes célibataires gagnant moins de 25 000€ par an, ou 35 000€ pour un couple.

De manière générale, le plafond global des dépenses éligibles du CITE n’est pas modifié (maximum de 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple soit 8 000 x 30% ou 16 000 x 30 % sur 5 ans).

MàJ du 09/01/2017 : un arrêté du 31 décembre 2016 modifie les critères de performances demandés pour les pompes à chaleur utilisées pour le chauffage du logement. Pour être éligibles au crédit d’impôt à partir du 1er janvier 2017, les PAC air/eau et les PAC géothermiques (avec ou sans appoint) doivent respecter une efficacité énergétique saisonnière pour le chauffage supérieure ou égale à 126 % pour les PAC à basse température (contre 117% jusqu'au 31 décembre 2016) ou 111 % pour les PAC à moyenne et haute température (contre 102% jusqu'au 31 décembre 2016). Il n'y a pas de changement pour les pompes à chaleur dédiées à la production d'eau chaude sanitaire.

 

Eco-prêt à taux 0% (Eco PTZ)

L’éco PTZ demeure prolongé jusqu’au 31 décembre 2018 dans le cadre du PLF2016, toujours avec l'éligibilité automatique des bénéficiaires des aides de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH) pour la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement.

Les modalités sont assouplies depuis un an : les documents préliminaires (devis et descriptif des travaux) peuvent être fournis jusqu'au versement du prêt, couplé à une demande de prêt pour l’acquisition du logement faisant l’objet de travaux. Rappelons également que l'emprunteur peut envoyer les justificatifs de réalisation des travaux jusqu’à 3 ans après la date d’émission de l’offre de prêt, soit une année de plus pour le faire depuis 2016.

Il est toujours possible de demander un complément d’éco-PTZ pour un même logement, si les propriétaires n'ont pas utilisé la totalité de l’enveloppe maximale de 30 000 €. Seule condition : solliciter ce complément dans les 3 ans qui suivent la première offre d'éco-PTZ, soit au total jusqu’à 6 ans pour réaliser des travaux de rénovation !

Sources : article 108 loi de finances 2016 – article 244 quater U du code général des impôts.
 

Aides financières de l’ANAH

Le budget de l’ANAH s'élevera à 823 millions d’euros en 2017 pour rénover 127 000 logements, dont 100 000 bénéficieront d’une rénovation énergétique. Une bonne nouvelle pour tous les ménages à revenus modestes qui souhaitent entreprendre des travaux pour améliorer la performance énergetique de leur logement !

Sources : ANAH

 


 
 
Photovoltaïque : où en sommes-nous en 2017 ?

Voici une série d’articles sur le photovoltaïque dans le bâtiment, considéré sous l’angle des évolutions réglementaires prévisibles. En effet, grâce à la Directive Européenne sur l’efficacité Energétique des bâtiments, nous approchons à grands pas de l’obligation de construire des Bâtiments à Energie Positive (Bepos).

Cette obligation sera effective en 2018 pour les bâtiments publics et en 2020 pour toute la construction neuve. Bepos signifie produire plus d’énergie sur site que le bâtiment en consomme durant l’année. Ce qui implique de distribuer l’énergie produite hors du bâtiment vers le quartier, la ville, etc.

Trois technologies existent pour produire de l’énergie sur site. Les micro-éoliennes, première possibilité, ne sont pas encore fiables, produisent du bruit et des vibrations et ne peuvent être déployées massivement pour l’instant. Deux autres technologies, largement éprouvées, sont cependant disponibles : le solaire thermique et le solaire photovoltaïque.

Solaire thermique

Le solaire thermique implique soit un stockage de chaleur saisonnier, soit la possibilité de verser la chaleur solaire produite dans un réseau de chauffage urbain basse température pour l’exporter hors du bâtiment. Il existe des expérimentations dans ces deux domaines. Depuis plus de 20 ans, l’ingénieur suisse Jenni s’est fait une spécialité du stockage de chaleur solaire annuel.

Son approche repose sur la mise en place d’un ou de plusieurs énormes ballons – pensez en dizaines de m3 pour un petit collectif - au moment de la construction du bâtiment, alimentés par une toiture couverte de panneaux solaires thermiques. La conception et la construction de l’ensemble exigent une quasi-perfection.

Il possède d’ailleurs à son actif de nombreuses références en maison individuelle, en logements collectifs et en tertiaire, qui le démontrent. Quant à exporter la chaleur solaire hors du bâtiment, il faut pour cela disposer d’un réseau de chaleur basse température, fonctionnant bien plus bas que les 100 ou 110+C des réseaux d’eau surchauffés qui se développent en France.

Il existe une expérimentation en ce sens à La Rochelle, une autre à Toulouse. Il s’agit de verser dans le réseau urbain, le surcroît de chaleur solaire en été pour contribuer à la production d’ECS dans d’autres bâtiments d’un quartier. Tout cela est naturellement soumis à l’existence d’un réseau de chauffage urbain, fonctionnant à des températures adaptées. Cette solution ne pourra donc être d’application générale.

Les promesses du photovoltaïque

La solution la plus simple et la moins coûteuse consiste cependant à poser autant de photovoltaïque que possible sur les bâtiments neufs. L’exportation de l’énergie est facilitée par le fait que le réseau de distribution publique d’électricité existe partout en France ou presque. Equiper la toiture de panneaux photovoltaïques ne suffira pas.

Pour atteindre le Bepos, même en limitant sévèrement les consommations d’énergie du bâtiment, il faudra mettre à profit aussi les façades. Les architectes rechignent largement à poser des panneaux photovoltaïques en façade. Ils ont bien raison, les panneaux classiques ne sont pas faits pour ça et offrent une esthétique pas toujours attrayante si l’on doit en tapisser les façades de nos bâtiments.

Heureusement, de nouveaux types de panneaux apparaissent, avec des degrés de transparence et disponibles dans diverses couleurs. Ce sera l’objet d’un prochain article. Pour l’instant, Nous allons faisons un point sur les évolutions récentes du photovoltaïque, en commençant par un court rappel des fondamentaux.

Photovoltaïque : comment ça marche ?

La production d’électricité photovoltaïque commence dans une cellule. Les cellules sont rassemblées dans des panneaux ou modules. Entre une dizaine et plusieurs centaines ou milliers de panneaux sont ensuite installés sur un bâtiment pour constituer une centrale photovoltaïque à la mesure des besoins.

L’électricité produite par l’installation photovoltaïque est un courant continu. Pour le rendre utilisable, des onduleurs le transforment en courant alternatif exploitable par le réseau de distribution publique ou directement pour de l’autoconsommation dans le bâtiment.

Il existe une petite vingtaine de technologies de cellules photovoltaïques commercialisées. Mais commençons par une mauvaise nouvelle. La technologie CPV (Concentrated PhotoVoltaic), qui était développée notamment par le français Soitec et par le chinois Suncore, avait permis d’atteindre des rendements de cellules de 46% et des rendements de panneaux de 43,4%, certifiés par le Fraunhofer Institut ISE de Fribourg en Allemagne.

Les déboires du CPV

Les deux principaux protagonistes du CPV, Soitec et Suncore, ont arrêté leurs unités de production et mis fin à cette activité. Le CPV a été ruiné par la baisse continue du prix des panneaux photovoltaïques en silicium traditionnels.

Pourtant, 360 MWc d’installations CPV sont raccordées au réseau dans le monde, dont deux champs de 60 et 80 MWcconstruits à Golmud en Chine par Suncore, 44 MWc bâtis par Soitec à Touwsrivier en Afrique du Sud et 30 MWc installés à Alamosa (Colorado) par Amonix.

Le CPV consiste à concentrer la lumière du soleil sur une cellule PV à l’aide d’une optique relativement simple. Ce qui augmente son rendement et permet de réaliser des cellules à plusieurs épaisseurs et jusqu’à 3 ou 4 jonctions électriques.

Après le renoncement de Soitec et de Suncore, il ne reste plus qu’une poignée d’entreprises capables de fabriquer des cellules à multijonctions dans le monde : Azur Space (Allemagne), CESI (Italie), SolAero (USA), Microlink Devices (USA), Sharp (Japon), Solar Junction (USA), … A puissance égale, le CPV requiert environ 10 fois moins de surface que les panneaux à base de cellules en silicium.

Le CPV n’est pas tout à fait mort

C’est le principal argument qui incite le Frauhnofer Institut ISE et le CEA/LETI a poursuivre leurs recherches dans ce domaine. En tout état de cause, cette technologie ne sera pas disponible pour des bâtiments en 2018, sauf si la technologie de la start-up suisse Insolight s’avère payante.

Cette entreprise, soutenue par l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), a développé des panneaux solaires avec une surcouche optique à concentration pour lesquels, Insolight revendique un rendement de 36,4%, vérifié par l’inévitable institut Fraunhofer ISE. A titre de comparaison, le rendement des meilleurs panneaux au silicium se situe entre 18 et 22%.

Insolight utilise des cellules haut de gamme d’une surface de quelques mm², habituellement réservées aux équipements spatiaux et dont le rendement atteint 42%. Elle place au-dessus un fin système optique en plastique, plat et transparent, qui focalise le rayonnement solaire sur les mini-cellules.

Cette plaque optique est montée sur un cadre métallique et se déplace de quelques millimètres dans la journée pour maximiser la récupération de lumière. Le panneau est installé à l’horizontale et capture 100% du rayonnement solaire, quel que soit l’angle d’incidence. Le test en laboratoire est concluant. Insolight se lance en 2017 dans un field-test et espère commercialiser ses modules en 2018.

Le silicium mono- et polycristallin dominent

En attendant, l’offre photovoltaïque largement disponible et à des prix sans cesse plus bas, ce sont les panneaux ou modules composés de cellules en silicium monocristallin ou polycristallin qui dominent le marché. Les cellules monocristallines affichent un rendement supérieur aux cellules polycristallines, mais l’écart se resserre d’année en année.

Pour l’instant, les cellules silicium les plus efficaces, dont la performance a été vérifiée par un laboratoire indépendant, sont les Panasonic HIT monocristallines à jonction arrière qui affichent un rendement de 25,6% (avec une illumination de 1000 W/m² et une température de cellule de 25°C, conformément à la norme IEC 60904-3). Ce qui n’est plus très loin du rendement théorique maximal de 34% pour des cellules en silicium à simple jonction.

Les cellules HIT de Panasonic sont suivies par les cellules multicristallines de Trina Solar avec un rendement de 21,3%. Panasonic détient également le record de rendement des modules avec 23,8%. En ce qui concerne les modules composés de cellules multicristallines, le record est détenu par Hanwha Q Cell avec un rendement de 19,5%.

D’autres technologies sont en développement. Sharp, par exemple, a présenté un module de 968 cm² atteignant un rendement de 31,2% grâce à des cellules InGaP/GaAs/InGaAs à triple jonction. C’est le premier module sans concentration qui dépasse un rendement de 30%. Notre prochain article portera sur les cellules et panneaux photovoltaïques à « couches minces » qui présentent bien des attraits.

Source : http://www.batirama.com


 
 
Le solaire photovoltaïque plébiscité par les français
L’association France Energie Eolienne, porte-parole des professionnels de l’éolien en France, a fait réaliser un sondage exclusif par l’Institut d’études et de conseil CSA. Ce sondage portait sur le mix électrique français, l’acceptabilité et le crédit porté aux technologies renouvelables, et la transition énergétique.

Il en ressort deux éléments très positifs pour le solaire photovoltaïque : 
- le solaire photovoltaïque est la première source d’énergie dans laquelle les français seraient prêts à investir (38% des sondés), 
- le type de centrale électrique que les français souhaiteraient voir construite en priorité dans leur département est photovoltaïque (75% des sondés).

 
 
L'état vous rembourse jusqu'à 5000€ sur votre installation
Offre applicable à tout foyer faisant l'acquisition d'une installation solaire auprès de Solairewatt, d’une puissance supérieure à 3kWc et dans la limite de 9 kWc inclus. Le montant exact du remboursement de crédit de TVA sera déterminé au regard du prix de vente de l’installation et de la TVA applicable au terme des conditions générales de vente de l’installation solaire. Dans le cadre de cette offre, ce remboursement est conditionné à la souscription d’un mandat spécifique auprès d’un cabinet d’expertise comptable, partenaire de Solairewatt.

 
 
Sunset-France

Nous venons de lancer une boutique en ligne de vente de matériels solaires www.sunset-france.fr et nous sommes impatients de savoir ce que vous en pensez. Nous travaillerons avec acharnement pendant les prochaines semaines pour ajouter au catalogue en ligne nos produits pour le photovoltaïque ainsi que pour le solaire thermique. Nous enverrons aussi aux clients intéressés des offres promotionnelles hebdomadaires donc abonnez-vous à notre info-lettre  si vous aimeriez les recevoir par courriel.

Nous espérons sincèrement que ce nouveau magasin en ligne vous facilitera la vie pendant que nous continuons de vous offrir l'expertise et le service de qualité que vous connaissez chez nous depuis maintenant 8 ans. Si vous avez des questions, des commentaires ou des suggestions n'hésitez pas à nous en faire part.


 
 
Le SUNPAY
Réduisez votre consommation d´électricité et vos dépenses !
 
C'est maintenant possible grace au nouveau système SUNPAY vendu par Sunset-France. Ce sytème composé d\'un panneaux 250W et d\'un micro onduleur permet de générer de l\'électricité que vous pouvez directement utiliser. Ce système solaire Plug & Play est utilisable par tous. Il vous permet de réduire vos couts d´électricité. Plus besoin de contract avec EDF, plus besoin de mettre les panneaux sur le toit.
 
Ce sytème flexible et trés simple vous permet d\'utiliser de l\'électricité renouvelable en diminuant votre facture d\'électricité. 

 
 
Autoconsommation
Il existe aujourd’hui 3 solutions techniques permettant l’autoconsommation, 2 dites « connectées », c’est-à-dire liées au réseau électrique, 1 dite « hors réseau », correspondant aux sites isolés.
La première solution connectée « au fil du soleil », consiste en une autoconsommation totale ou partielle de sa production en temps réel en fonction de sa consommation, avec injection du surplus vendu ou non. Le profil de consommation électrique diurne est important pour le dimensionnement et la rentabilité de l’installation PV. L’adéquation entre la disponibilité de la production et les besoins du consommateur est l’élément clé pour la conception d’une solution avec une consommation « au fil du soleil ». A noter que la consommation quasiment totale de sa production sans vente du surplus, permet de réduire très significativement les coûts d’accès au réseau électrique.
La seconde solution connectée « avec stockage », permet de mieux gérer la disponibilité de l’électricité solaire en fonction des besoins du consommateur, avec une solution de stockage modulable pour couvrir une part variable des besoins en dehors de la production au fil du soleil. Il est possible de vendre du surplus d’électricité solaire le cas échéant. On constate toutefois que cette solution est plus onéreuse que l’installation « au fil de soleil » compte tenu des coûts additionnels du dispositif de stockage. 
Enfin pour la solution « hors réseau », il y a nécessairement un dispositif de stockage et l’autoconsommation de la production solaire est totale (au rendement près des batteries). Cette solution est adaptée pour les sites isolés où l’absence de réseau de distribution électrique impose des solutions palliatives, où le photovoltaïque peut être complété le cas échéant par d’autres sources comme de l’éolien, groupe électrogène… On relève par ailleurs que de plus en plus d’équipements urbains (horodateur, signalisation routière, lampadaire…) s’affranchissent du réseau pour répondre à un faible besoin d’électricité via un petit générateur PV doté d’un stockage.

 
 
Les énergies renouvelables sur le réseau français

RTE, le SER, ERDF et l’ADEeF viennent de publier un panorama des énergies renouvelables pour 2013, proposant des données sur l’éolien et le photovoltaïque raccordé au réseau électrique en France métropolitaine.

En plus des données nationales, le panorama présente une analyse chiffrée par région administrative, au regard notamment des objectifs des Schémas Régionaux Climat Air Energie (SRCAE) ainsi que des Schémas Régionaux de Raccordement au Réseau des Energies Renouvelables (S3REnR).

Chiffres clés nationaux :

  • Le parc photovoltaïque raccordé en France métropolitaine est de 4 330 MW dont 312 MW (7,2%) sur le réseau de RTE, 3 731 MW (86,2%) sur le réseau géré par ERDF, 194 MW (4,5%) sur les réseaux des ELD, 93 MW (2,1%) sur le réseau géré par EDF SEI en Corse ;
  • Les nouvelles puissances raccordées au cours de l’année 2013 sont en baisse de 25 % par rapport à l’année 2012, pour un total de 752 MW de puissance raccordée supplémentaire en 2013.
  • La production photovoltaïque en 2013 est de 4,6 TWh soit :

- un facteur de charge moyen sur l’année 2013 de 13 %. Le pic de production a été atteint le 21 août à 14h avec 3 052 MW de puissance photovoltaïque instantanée injectée.

- un taux moyen de couverture de la consommation par la production photovoltaïque sur l’année 2013 de 1,0 %. Ce taux a atteint un maximum le dimanche 11 août à 14 h avec un pic de 7,3 % pour une production de 2 819 MW et une consommation de 38 449 MW.


 
 
Bilan de raccordement d’ERDF au 31 décembre 2013

Le gestionnaire de réseau ERDF vient de publier le bilan des installations raccordées et en attente de raccordement en fin d’année 2013.

Ainsi :

  • 3 730,6 MW (3,7 GW) sont, au 31 décembre 2013, raccordés au réseau géré par ERDF ;
  • 2 163,9 MW sont actuellement dans la file d’attente dont 279,4 MW pour lesquels la demande de raccordement a été déposée à ERDF d’octobre à décembre 2013.

Ces données sont disponibles sur le site internet d’ERDF - rubrique Producteurs - Panorama des installations de production


 
 
PlanetSolar
Le plus grand bateau solaire au monde, PlanetSolar, a fait escale mardi 10 septembre à Paris, après avoir fait le tour du globe en 2012 et parcouru plus de 22.000 kilomètres en 2013 dans l'océan Atlantique. Le PlanetSolar a réalisé en collaboration avec l'Université de Genève, une campagne inédite de mesures scientifiques le long du Gulf Stream.

Pour en savoir plus sur ce projet
 
 
Un bateau photovoltaïque conçu à Istres

Pas de carburant, pas d'entretien et une autonomie totale sous le soleil... Le bateau photovoltaïque développé actuellement à Istres entre dans sa phase d'essai. 

 Autonome, solaire, non polluant, le SunSeaRider c'est en quelque sorte le bateau du futur. Alors certes, vous ne traverserez pas l'Atlantique à son bord, et il restera même a quai dès lors que la mer est agitée... Et pourtant, il pourrait bien séduire des professionnels du tourisme, ou des collectivités territoriales ! C'est en tout cas ce que croît Éric Magré, son concepteur. "Il est destiné à des hôtels, pour transporter des passagers, pour du taxi ou des locations", explique-t-il. "Son coût est encore un peu élevé pour des particuliers, mais il se rentabilisera extrêmement vite auprès de professionnels, car il ne consomme pas de carburant et ne nécessite aucun entretien". Long de 5 mètres, le "SunSea" reste un petit bateau (catégorie C), mais ses panneaux photovoltaïques et ses piles au lithium lui garantissent une autonomie totale, tant qu'il y a du soleil. Reste à savoir si ses arguments séduiront des investisseurs pour aboutir à une production industrielle du modèle. Affaire à suivre... 


 
 
Vendre ou acheter une maison avec des panneaux photovoltaïques

Que vous achetiez ou vendiez votre maison munie d’une installation photovoltaîque, il est tout à fait légitime de se poser la question du devenir des panneaux solaires. L’installation étant un bien immeuble, elle est vendue avec la maison, sauf dispositions contraires dans l’acte de vente. Quelle Energie vous explique les différents points auxquels il faut penser et les démarches à mettre en place.

Vous vendez votre maison équipée de panneaux photovoltaïques.

L’installation étant déjà faite, vous pouvez impacter une partie de son coût sur le prix de vente de la maison. En revanche, en ce qui concerne le contrat d’obligation d’achat de l’électricité produite, il faut le transmettre aux futurs propriétaires. Pour cela, il suffit simplement de signaler la vente à l’agence d’obligation d’achat et de fournir l’acte de vente qui doit mentionner les panneaux photovoltaïques.

Vous achetez une maison avec des panneaux solaires photovoltaïques.

Acheter une maison qui possède déjà des panneaux solaires est une très bonne idée. L’installation étant déjà faite, vous ne récupérez que les revenus de la production d’électricité. Pour rappel, le prix d'achat est garanti sur 20 ans avec un tarif fixe. De plus, la performance des panneaux est d’environ 90% au bout de 10 ans et 80% au bout de 20 ans. Aussi, pour obtenir les revenus issus de la production d’électricité, vous devez demander le transfert du certificat d’obligation d’achat à votre nom à la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement) ou DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) et le transmettre à l’agence d’obligation d’achat. Celle-ci adressera alors aux propriétaires un avenant tripartite au contrat d’achat, lequel vous sera remis par les propriétaires. L’énergie produite ne pourra vous être payée qu’une fois l’avenant de changement de titulaire signé par le vendeur, l’acheteur et EDF. Assurez-vous de bien récupérer tous les papiers de garantie et notamment la garantie décennale que vous pouvez faire jouer en cas de problème s’il survient moins de 10 ans après l’installation.


Dans tous les cas, pensez bien à procéder au relevé de production le jour de la vente et d’adresser la facture pour solde à l’agence obligation d’achat.


 
 
Carte interactive de productible mensuel

 

La production de votre installation photovoltaïque est directement liée à la quantité d’énergie solaire reçue sur votre site. Vous trouverez ici des cartes mises à jours chaque mois estimant la production photovoltaïque que l’on pourrait attendre d’un système de 1 kWc fonctionnant correctement avec des modules orientés plein sud, inclinés à 30° sur un site ne présentant pas de masques.


Pour accéder à la catre
 
 
La Réunion investit dans des fermes solaires sous ombrières

 

D'une puissance de 2,5 mégawatt-crête (MWc), cette centrale de l'Ile de la Réunion devrait satisfaire les besoins de 1.500 foyers en évitant l'émission de 2.700 tonnes de CO2 par an. 

Le financement de la première tranche, qui représente une puissance de 3,2 MWc, a été bouclé en fin d'année 2012. Cette centrale produit environ 4,5 millions de KWh, soit l'équivalent de la consommation énergétique de 1.900 familles et évitera le rejet de 3.500 tonnes de CO2 par an.

Au-delà de la production d'une électricité renouvelable, la ferme photovoltaïque de RDE1 s'inscrit dans le cadre d'un projet agri-solaire qui permet de soutenir le développement de l'agriculture réunionnaise, notamment à travers la culture de vanille biologique sous « ombrières » (structures à claire-voie supportant les panneaux solaires).


 
 
Photovoltaïque : un avenir toujours brillant pour le solaire

 

Puissance, prix du raccordement et niveau d’ensoleillement déterminent la rentabilité de votre installation photovoltaïque. Bien pensée et entretenue, elle reste l’assurance d’un revenu stable pendant vingt ans et une source d’économie dans un projet de rénovation ou de bâti neuf. Les plus visionnaires s’engageront pour la transition énergétique, avec l’autoconsommation en ligne de mire, celle d’une énergie moins coûteuse à produire qu’à acheter.


.... lire l'article
 
 
Jean-Paul Marchand (éleveur) : « Des panneaux sur les futurs 700 m² de toiture »

Jean-Paul Marchand, son épouse Christine et Christian Mochet, un voisin, en Gaec à Servon-sur-Vilaine, profitent d'un projet d'extension de leurs bâtiments d'élevage pour y installer des panneaux solaires. Une opération motivée par la valorisation de leur outil de production plus que par un intérêt financier. 

Par Mathilde Carpentier


Pour plus d'information sur cette réalisation
 
 
Journées de l'énergie du 29 au 31 Mars 2013

Votre entreprise SolaireWatt vous ouvre ses portes les vendredi 29, samedi 30 et dimanche 31 Mars à l'occasion des 1ères journées de l'énergie organisé par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie.

Cette opération comparable à des journées du patrimoine de l'énergie va vous permettre de venir visiter nos locaux afin de découvrir et de mieux comprendre cette technologie pleine d'avenir qu'est le photovoltaïque. 

 Venez nombreux !! 


Pour plus d'information sur ces journées de l'énergie
 
 
Quelques chiffres

Le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'energie vient de publier un rapport sur le 4ème trimestre 2012.

Parmis les chiffres intéressants, on note une augmentation de 37% du parc photovoltaïque français par rapport à fin 2011. Le parc photovoltaïque français a franchi la barre des 4000 MW installé fin 2012.

 

Le seul point négatif que l'on constate en cette année 2012 est la baisse des puissances raccordées au réseau avec une diminution de 58% par rapport à l'année 2011. 

 

Plus localement, en Midi-Pyrénées, le nombre d'installations photovoltaïques s'établi au 31 décembre 2012 à 17496 avec une puissance installée de 416 MW. Sur l'année 2012, 110 MW ont été installés.

 

 


Rapport en PDF
 
 
Le rendement

Quel est le rendement réel des panneaux solaires au bout de 20 ans ?

Le CEA et Institut National de l'Energie Solaire (INES) ont réalisé une étude sur des panneaux solaires installés en 1992.

Cette installation qui a maintenant 20 ans a un rendement qui a baissé de 8,3 %.

Le rendement des panneaux solaires étant généralement garanti sur 20 ans avec 20 % de baisse, les performances sont donc supérieures.


Pour en savoir plus
 
 
La météo des EnR

L'association HESPUL propose de connaître la météo des énergies renouvelables

Vous pouvez connaître le pourcentage du  taux de couverture de la consommation électrique d’une famille ayant une installation photovoltaïque de 3 KW.

Par exemple s'il y a 100 %, cela signifie que la consommation d'une habitation est couverte (les appareils électroménagers et l'éclairage du foyer).

Si il y a plus de 100 %, vous produisez autant que votre consommation avec en plus de l'électricité pour le voisin !


Ci-dessous vous avez le taux de couverture de la consommation électrique d'une famille habitant à Toulouse pour la journée d'hier.


La météo des énergies renouvelables
 
 
Solar Impulse réussit son premier vol intercontinental

Solar Impulse réussit son premier vol intercontinental au Maroc

Hier soir à 23h30, l'avion solaire a réalisé en attérissant à l'aéroport de Rabat-Salé son premier vol intercontinental. Parti de l'aéroport de Madrid-Barajas en Espagne, Bertrand Piccard a piloté l'avion durant 19 heures et 08 minutes soit une distance de 830 km.


Pour en savoir plus
 
 
Production en temps réel de l'Allemagne

Vous pouvez connaitre en temps réel la production photovoltaïque de l'Allemagne !

Depuis quelque temps, le leader mondial des onduleurs SMA vient de mettre en ligne une page spéciale. Elle permet de consulter grâce à une interface intuitive et interactive la production mise à jour chaque minute. Avec un historique qui remonte jusqu'à mars 2010, on peut se rendre compte de l'évolution de la puissance fournie par le soleil !


Page spéciale des donénes en temps réel
 
 
Record mondial en Allemagne

 Record mondial de production d'électricité solaire en Allemagne

La semaine dernière, l'Allemagne a pu répondre à un tiers de sa consommation électrique grâce au solaire photovoltaïque. La production photovoltaïque été alors de 20 GW soit la production de 22 réacteurs nucléaires ! (pour information, un réacteur nucléaire produit environs 0,9 GW)

 


 
 
Solar Impulse 2012 Nouveau voyage au Maroc
Le Solar Impulse 2012 commencera en première mondiale de parcourir sans une goutte de carburant 2 500 km pour atterir au Maroc. Vers le mois de Mai ou de Juin, Solar survolera les pyrénées et la Méditerranée. Ce vol sera la répétion générale avant le tour du monde de 2014.

..... lire la suite
 
 
Une voiture solaire au salon de l'auto

Helios la voiture aux panneaux solaires photovoltaiques, a été concue par des élèves ingénieurs.

Helios fait 4 mpar 1,5 m de large.


...la voiture solaire
 
 
Premier forage pour l'interconnexion électrique France-Espagne
Attendue depuis une trentaine d’années, cette ligne souterraine devrait permettre d’accroître les échanges d’électricité entre les deux pays. Mais aussi de mieux intégrer les énergies renouvelables intermittentes produites de part et d’autre de la frontière.

http://www.usinenouvelle.com/article/premier-forage-pour-l-interconnexion-electrique-france-espagne.N168956
 
 
L'énergie allemande au secours de la France, même sans nucléaire
PARIS (Reuters) - L'Allemagne est venue en aide à la France la semaine dernière en lui fournissant massivement de l'électricité et a fait taire du même coup les critiques lui reprochant l'arrêt brutal de ses huit réacteurs nucléaires après la catastrophe de Fukushima.

La décision allemande aurait pu déséquilibrer l'offre d'électricité disponible en Europe et provoquer potentiellement d'importants "blackouts", selon certains scénarios, évoqués notamment par le gouvernement français.

"La vague de froid est une situation que la plupart des experts craignaient et nous avons réussi à la surmonter sans problèmes majeurs (en Allemagne)", relève Stephan Schnorr, trader en électricité chez Dong Energy.

A l'inverse, la France a été confrontée à une réduction de sa production d'électricité en raison de plusieurs arrêts fortuits.

Premier exportateur européen d\'électricité en temps normal, la France devient importateur pendant les périodes de grand froid, en raison de son recours massif au chauffage électrique.

Les radiateurs électriques représentent la principale source de chauffage des foyers français, les gouvernements successifs ayant favorisé leur installation afin que cette demande vienne équilibrer l'offre électrique produite par les 58 réacteurs du parc nucléaire.

 
 
Des serres photovoltaïques...
... pour la culture du Ginseng en France !

pour en savoir plus
 
 
Le Bateau Planetsolar
Le plus grand bateau au monde Planetsolar équipé de panneaux solaires photovoltaiques, est parti à Monaco pour entammer le tour du monde.

.... lire la suite
 
 
Les Etats Généraux du Solaire Photovoltaïque

Les États Généraux du Solaire Photovoltaïque se sont constitués à l’issue du moratoire. Forces de propositions, ils regroupent 12 structures représentant les acteurs du solaire photovoltaïque en France (organisations professionnelles du solaire, du bâtiment et des équipements électriques, associations de collectivités et ONG).


.... lire la suite
 
 
La Région Midi-Pyrénées tient ses engagements

 

En application du "Plan régional de soutien à la production d'énergies renouvelables", la Région participe financièrement à la construction de centrales solaires photovoltaïques.


Nouvel équipement dans le Tarn
 
 
Observ'ER

 

L'Observatoire des Energies Renouvelables perpétue l'organisation du concours "Habitat Solaire Habitat d'Aujourd'hui".

Fin des inscriptions le 15 septembre 2011, remise des prix fin 2012.


Informations complémentaires
 
 
Une nouvelle formation pour le photovoltaique

 

La Fédération compagnonnique, en partenariat avec le GRETA et une entreprise du secteur, a mis au point un module de formation “photovoltaïque” à Limoges.

Daniel Sionneau, qui dirige la Fédération compagnonnique, présentait lundi la première session du module “photovoltaïque”.

Cinq jours pendant lesquels les stagiaires du GRETA vont être formés aux problèmes de sécurité, de toiture et d’étanchéité, points cruciaux en matière d’équipements photovoltaïques.

Ce module a été mis au point avec le GRETA et rentre dans le cadre de la formation de technicien en énergies renouvelables, option énergie électrique. Celle-ci couvre le solaire, l’éolien et les pompes à chaleur.

lepopulaire.fr
 
 
le bio-photovoltaïque, énergie de demain ?

Les panneaux photovoltaïques déjà obsolètes ? En tout cas perfectibles si l’on en croit les projets bio-photovoltaïques présentés lors du London Design Festival qui s’est déroulé du 17 au 25 septembre dernier. Combiner le végétal et le solaire pour produire de l’énergie : voilà le concept futuriste mais pas si fou tout droit sorti des cerveaux des designers Alex Driver et Carlos Peralta, en collaboration avec des scientifiques de l’Université de Cambridge. Et le champ des possibles semble déjà prometteur.


...lire la suite
 
 

Voir nos réalisations
 

Faire une demande de devis
 


10/01/2017
Photovoltaïque : où en sommes-nous en 2017 ?...

10/01/2017
Loi de finances 2017, quels changements pour les EnR ?...

10/01/2017
Productible photovoltaïque - DECEMBRE 2016...



 


Nos services
Particuliers
Entreprises et collectivités
Exploitations agricoles
Notre bureau d’études
Nos réalisations
Photos de nos instalations
Nos produits
Pour en savoir plus
Le projet photovoltaïque 
La technologie photovoltaïque
L’intégration en toiture
La charte qualité QUALIPV
Les tarifs de rachat 2010
Boîte à outils
Documents administratifs
Liens utiles
Nous contacter
Nos coordonnées
Demande de devis
Recrutement
Infos légales
Mentions légales
Crédits

Admin
Connexion
Site internet de l'ADEME Site internet Qualit'EnR referencement gratuit - bonbons enfants - lentilles moins cher - riche en ligne